logoAvenir  P1 / Ethe - Marloie 0-1

 La compo : Pepic Nikola (7), Mare Maxime (7), Mustafaj Burim (7), Servais Grégory (5), Gérard Denis (6), Grégoire Sébastien (5), 25' Mahin Emmanuel (NC), Collin Patrick (5), 32' Strumans Julien (6), 70' Mahin Cyril (6), Vincent William (5).
 Réserves : Ninane Antoine, 25' Walhin William (5), 32' Collard Pierre-Antoine (7) (CJ), 70' Peeters Steve.
 But : 52' Cyril Mahin (0-1)
 Suspendu : Néant
 Indisponibles : Frédérick Lamote, Jérôme Claude, Steve Bawin, Axel Renard.

Trop lent, trop peu agressif et incisif, Ethe s'incline à nouveau.

53', C. Mahin, isolé à l'entrée du rectangle, récupère le ballon et a le temps d'ajuster un tir à ras de terre dans le filet latéral gauche d'un Leyder, impuissant (0-1)

Les forte averses qui on arrosé les acteurs de la rencontre Ethe – Marloie n'ont pas été suffisantes pour pousser les joueurs locaux à se rebeller contre une équipe Famennoise accablée par des blessures dès la première demi-heure de jeu, A l'image de leur coach, Sébastien Bach, bien apathique devant son banc, mais aussi des spectateurs qui avaient bravé les premiers frimas automnaux, ils ont subi les événements et la défaite dans une relative indifférence, Pendant une heure de jeu, les expérimentés Gaumais ont posé un jeu au sol plutôt bien léché, mais sans âme, sans agressivité suffisante que pour s'imposer dans les duels et surtout d'une lenteur qui, jamais, n'a mis l'arrière-garde visiteuse en réelle difficulté.
Un but de Cyril Mahin, tombé un peu à la surprise générale à la 53', a changé la donne et a mis à mal le 0-0 vers lequel on se dirigeait tranquillement. Les Cassidjes ont essayé de renverser la vapeur en augmentant enfin le rythme, mais aussi en s'exposant à quelques contres qui auraient pu faire mouche, comme cette occasion quatre étoiles où Sébastien Grégoire a buté sur une excellente sortie de Michaël Leyder. Donovan Maury d'une tête sur la transversale, Steve Gustin parfois en position d'avant centre et Thbaut Schweig, de quelques tirs cadrés, ont bien essayé de suppléer le fantomatique Gomez (installé dans une position d'avant de pointe qui ne lui convient plus vraiment), mais sans beaucoup de réussite. Il faut aussi rendre hommage à Pepic, auteur d'une prestation très sûre tout au long de la rencontre.
Fabrice Piters, l'entraîneur de Marloie, ne cache pas son plaisir à la sortie du terrain. « Nous avons été solidaires malgré les circonstances, apprécie l'entraîneur Liégeois. Mustafaj a fait joué son expérience derrière et nous avons joué en bloc. C'est une victoire tactique, ce que j'apprécie au plus haut point. »
Les trois points ramenés du Sud relancent les Marlovanais, qui bénéficieront d'un calendrier assez favorable lors des cinq prochaines rencontres avec Nothomb, FCJLA, Chaumont, Erezée et Champlon.

Christian VAN HERCK
L’Avenir Luxembourg, le 23 octobre 2017

Vestiaires
Pas le dernier geste
Maxime Nicolas (Ethe) : « On s'applique, on essaye de bien faire circuler le ballon, mais nous manquons de percussion devant quand il s'agit de faire la dernière passe ou le dernier geste. »

Grégoire ne le rate jamais
Fabrice Piters (entraîneur de Marloie) : « O aurait pu croire que nous allions nous désorganiser après le remaniement opéré suite aux deux blessures. Mes joueurs sont restés organisés et cette victoire me semble totalement méritée. On a même raté le coche avec cette occasion de Grégoire pour faire 0-2, un truc qu'il ne rate jamais. »

Fruytier

GreenEnergy1

verandas4s logo

Bricolux